Writing Schools around the World: Mariana Torres nous parle de la Escuela de Escritores

Qu’est-ce que l’on voit à travers la fenêtre ouverte ? Approchez-vous de la première fenêtre accessible et ouvrez-la ; que voyez-vous ?

Nous sommes basés au rez-de-chaussée de l’immeuble, il y a un donc un grand choix de fenêtres… Elles donnent toutes sur la rue Covarrubias ou sur la rue Manuel González Longoria. Si nous ouvrons les fenêtres de la salle Aureliano Buendía qui se trouve à l’angle de la rue, on peut voir l’immeuble à côté. Les immeubles sont tous du même style dans le quartier.

Si l’on sort de l’école et que l’on tourne trois fois à droite sur quoi tombe-t-on ? Qu’est-ce qui s’y passe ? Merci de faire une photo et d’envoyer une petite description… Lire la suite

Turin cinéma

Ou comment, à l’occasion du stage « Écrire à Turin », le cinéma s’est invité dans les propositions d’écriture, apportant son art de la narration, de la mise en scène et de la présence. Par Estelle Lépine J’ai animé cet été un stage d’écriture de quatre jours à Turin. J’ai accepté le remplacement qu’on me proposait, séduite par l’idée d’accompagner l’écriture de textes nés d’une immersion dans un environnement non familier. Tout de suite, j’ai eu envie d’emmener les participants vers la fiction, qu’ils utilisent comme matière la ville et ce qu’elle offre d’images et d’imaginaire. Qu’elle devienne le décor de la traversée d’un personnage que chaque participant choisirait, et dont il s’agirait d’écrire les déplacements physiques comme intérieurs. Peut-être finirait-elle, cette ville, par devenir elle-même un personnage, un de ceux dont la rencontre révèle, affecte ou redessine une trajectoire. Des livres pouvant accompagner les propositions de ce stage, j’en avais en tête, beaucoup. Du surgissement des personnages à l’écriture des lieux en passant par le récit de voyage, Sylvie Germain, Georges Perec, Michel Butor, Claudie Gallay, Hélène Frappat, Cesare Pavese, … Lire la suite

5 jours de quotidien pas ordinaire à Prague

Durant l’été, Laurence Faure a conduit pour Aleph-Écriture un stage dédié aux « Géographies intérieures » dans les locaux du journal littéraire et académie d’écriture Literárny Noviny, membre de l’EACWP. L’animatrice nous raconte ce que le déplacement géographique suscite dans l’écriture. Par Laurence Faure Du 26 au 30 juillet, j’ai animé un stage d’écriture pour 11 participants. Ils venaient de France, de Suisse et avaient choisi ce stage à Prague : Géographies Intérieures… Titre troublant, métaphorique pour un parcours qui invite les participants à écrire au fil des propositions des textes autobiographiques, documentaires, poétiques, des fictions… Les premiers jets ainsi produits, qui peuvent être retravaillés et qui témoignent de sensibilités singulières, répondent aussi à des questions qui peuvent être universelles : –       Qu’en est-il pour moi du voyage ? –       À quels indices je perçois le monde ? –       Rencontrer l’Autre ? Comment ? –       Voyager, être sédentaire ? Comment cela se manifeste ? Par quels tours de mots ? De souvenirs en rêveries fugaces, d’expériences, d’observations attentives en replis intérieurs, de compte rendus d’échanges en rencontres, chacun a pu vivre le voyage et l’écriture du voyage par ce stage. A Prague, où résonnent … Lire la suite

Writing Schools around the World

À la rencontre des écoles d’écriture dans le monde Découvrir comment l’écriture est enseignée en Europe et ailleurs, mais par le lieu, l’implantation géographique, l’environnement… C’est ce que nous vous proposons par une série d’interviews avec des responsables de programmes d’écriture créative partout dans le monde. Aujourd’hui, Petr Bilek, responsable de l’académie de « Literární noviny » à Prague, vous raconte son école. Propos recueillis par Louise Muller. Quand est née l’école ? Qu’est-ce qu’on y propose ? L’Académie de Literární noviny a été fondée l’année dernière. Elle s’est formée autour de la rédaction de journal Literární noviny et on y propose plusieurs sortes de formations, entre autres, des cours sur la littérature tchèque contemporaine ou sur la littérature jeunesse. Nous proposons depuis peu des cours d’écriture créative. Il s’agit vraiment du commencement, alors on n’a pas beaucoup d’expérience. Quelle est l’idée de l’écriture créative que l’on se fait ici ? Les professeurs devraient être des écrivains eux-mêmes publiés. L’écriture est un espace de la liberté où l’on aide les apprenants à trouver leur propre voix. En respectant des contraintes, on détruit les règles … Lire la suite

Dominique Hecq de l’Université Swinburne de Melbourne

Writing Schools around the World À la rencontre des écoles d’écriture dans le monde Découvrir comment l’écriture est enseignée en Europe et ailleurs, mais par le lieu, l’implantation géographique, l’environnement… C’est ce que nous vous proposons par une série d’interviews avec des responsables de programmes d’écriture créative partout dans le monde. Aujourd’hui, Dominique Hecq, responsable du programme « Writing Fiction » à l’Université Technologique Swinburne à Melbourne, vous raconte son école. Propos recueillis par Louise Muller. Quand est né le programme d’écriture créative que vous représentez ? Qu’est-ce qu’on y propose ? Le programme est né en 1993 avec ‘Writing Fiction’. Il a grandi avec ‘Writing The Self’ (biographie et autobiographie). Depuis 2000, le programme comprend une maîtrise d’écriture et depuis 2004 un doctorat en écriture (70% écriture créative et 30% essai). Les licences en média et communication, en art et média et en éducation comprennent un ‘Major’ en écriture ou écriture et édition. Quelle est l’idée de l’écriture créative que l’on s’y fait ? L’idée de l’écriture que l’on s’y fait est d’une part informée par la théorie littéraire et d’autre … Lire la suite

Ecrire à Turin

Estelle Lépine

Ecrire à Turin. Y venir connaissant la ville ou non, ayant rêvé ou non aux arcades de ses rues rectilignes, aux splendeurs de ses palais et de ses places, à son horizon de montagnes, à ses écrivains mélancoliques, à son glorieux passé industriel, à ses déclins et à ses renaissances. Lire la suite