Michel Manière: « Faire un livre, c’est construire un puits »

L’Inventoire: Vous animez régulièrement des ateliers d’écriture. Que vous apporte cette pratique en tant qu’écrivain ?

Michel Manière: J’ai passé 20 ans de ma vie à faire des petits métiers où je me sentais humilié parce que je valais mieux que les métiers que je faisais, pensais-je… puisque j’étais condamné, pour écrire mes livres, à devoir gagner ma vie ce qui ne me semblait pas normal.. (rires).

Et puis, il y a à peu près une vingtaine d’années, j’ai découvert les ateliers d’écriture. Au début je les animais en me forçant, j’allais dans des ZEP ou à l’université. Comme je n’ai jamais trop aimé aller à l’école, ça me plaisait moyennement. Quand j’ai vraiment fait des ateliers qui me plaisaient, j’ai eu ce bonheur d’être toujours le même ! C’est-à-dire que quand je suis dans des ateliers, je suis écrivain, et quand j’écris mes livres, je suis écrivain, le même. le même. Je ne me sens pas dans un rôle, plus ou moins imposteur. Et ça c’est un vrai bonheur, de faire des ateliers d’écriture. Ils me prennent beaucoup de temps parce qu’ils sont de plus en plus exigeants, d’autant que je fidélise les personnes, j’ai des ateliers où certains viennent depuis 20 ans ! Lire la suite

Interview de Michel Manière : « Journal d’un silence » (P.O.L)

« Ce qui s‘est passé une fois qu’elle fut entrée n’appartient pas à ce journal… La nouvelle vie qui commence au-delà, même si elle devait elle aussi donner un jour matière à écriture… Cette vie, notre vie, je ne saurais la vivre en l’écrivant »   Michel Manière habite dans une rue ironique, qui commence par un nom et se finit par un autre. « Un petit piège » me dit-il au téléphone, pourtant il n’y en aura pas d’autre. Juste deux personnes qui essaient de se parler d’un livre et de ce que ça fait de l’écrire. Son roman « Journal d’un silence » est paru deux mois plus tôt aux Editions P.O.L en janvier 2017. Il anime régulièrement des ateliers pour Aleph-Écriture, notamment autour de la construction du personnage.   L’Inventoire : Michel Manière, vous avez écrit une dizaine de romans, des nouvelles et des récits autobiographiques. Dans votre dernier roman « Journal d’un silence », il est question d’un homme qui tombe dans le silence, puis en sort (peut-être), par l’écriture. Quelle est la genèse de ce roman ? Michel Manière : J’ai en général de « petites illuminations », j’en … Lire la suite

Vidéo : Les origines de la langue de Marie-Hélène Lafon

Vidéo Masterclass Questions d'écriture, Marie-Hélène Lafon 8 Les origines de la langue

Tous les mardis des mois de mai et juin, nous partageons avec vous un extrait des meilleurs moments de la Masterclass Questions de style de Marie-Hélène Lafon qui s’est tenue à la maison de la poésie le 4 mars 2017. A la fin de la Masterclass  Marie-Hélène Lafon a répondu à une question du public : qui dans son milieu agricole d’origine lui a transmis l’amour de la langue ? Pour voir les autres vidéos de la Masterclass Questions de Style, organisée par Aleph-Écriture en mars 2017 à la Maison de la poésie : cliquez ici

Vidéo : Marie-Hélène Lafon, le lieu idéal pour écrire

Pour notre septième rendez-vous avec la Masterclass Questions de style  avec Marie-Hélène Lafon, voici un extrait vidéo sur l’importance du lieu où l’écrivain travail. Voir les autres vidéos de la Masterclass Questions de Style, organisée par Aleph-Écriture en mars 2017 à la Maison de la poésie : cliquez ici

Sophie Chanourdie: le métier d’éditeur de littérature jeunesse

Sophie Chanourdie occupe chez Milan le poste de directrice éditoriale du département Fiction (qui inclut les albums et les romans). Dès qu’il y a une histoire à raconter, dit-elle, de 2 à 15 ans et plus, c’est un livre pour son département. Elle en construit le programme des parutions, aidée de 5 éditeurs.

L’Inventoire : Comment pourrait-on définir la littérature « jeunesse » ? D’après vous, quelles en sont les spécificités ?

Sophie Chanourdie: Vaste et intéressante question ! Peut-être, pour commencer, un constat : la littérature pour la jeunesse se laisse difficilement enfermer dans une définition.

Historiquement, ses frontières sont mouvantes : des contes de Perrault aux récits illustrés édifiants du 19e siècle, en passant par les albums du Père Castor Lire la suite

Vidéo : Marie-Hélène Lafon aborde ses influences littéraires

Pour notre 6e rendez-vous vidéo avec la Masterclass d’Aleph-Écriture Questions de Style de Marie-Hélène Lafon, nous avons choisi un extrait où l’auteur évoque ses influences littéraires. Il est question du grand Flaubert mais également de trois autres auteurs décisifs dans son choix d’écriture. Nous vous laissons découvrir qui ils sont… Voir les autres vidéos de la Masterclass Questions de Style : ici  

Comment Marie-Hélène Lafon créé ses personnages

Le 4 mars 2017, Aleph-Écriture a organisé une Masterclass, Questions de style, avec Marie-Hélène Lafon, à la Maison de la Poésie. Tous les mardis des mois de mai et juin, l’Inventoire partage avec vous des vidéos des meilleurs moments. Aujourd’hui, Marie-Hélène Lafon aborde la question de la création des personnages et notamment comment elle choisit certains prénoms. Voir les autres vidéos de la Masterclass Questions de Style, organisée par Aleph-Écriture en mars 2017 à la Maison de la poésie : cliquez ici

Marie-Hélène Lafon nous lit le texte préparatoire de l’Annonce

Lecture Marie-Hélène Lafon

Tous les mardis des mois de mai et juin, nous partageons avec vous un extrait des meilleurs moments de la Masterclass Questions de style de Marie-Hélène Lafon. Le 4 mars 2017, à la Maison de la poésie, en réponse à une question sur la construction du récit et le recours au plan pour l’écrivain, Marie-Hélène Lafon a lu le texte qui lui a servi de base pour écrire son roman l’Annonce.     Voir les autres vidéos de la Masterclass Questions de Style, organisée par Aleph-Écriture en mars 2017 à la Maison de la poésie : cliquez ici

Marie-Hélène Lafon nous parle du temps et de la structure du récit

Comme tous les mardis des mois de mai et juin, L’Inventoire vous invite à découvrir un extrait des meilleurs moments de la Masterclass Marie-Hélène Lafon, qu’Aleph-Écriture a organisée à la Maison de la poésie, le 4 mars 2017. Dans cette vidéo Marie-Hélène Lafon raconte avec humour sa fascination pour l’imparfait du subjonctif et sa difficulté à bien le doser dans son livre l’Annonciation. Voir les autres vidéos de la Masterclass Questions de Style, organisée par Aleph-Écriture en mars 2017 à la Maison de la poésie : cliquez ici

Marie-Hélène Lafon, lecture de Moments d’été : la foi et le pain

Tous les mardis des mois de mai et juin, L’Inventoire vous invite à découvrir un nouvel extrait des meilleurs moments de la Masterclass Marie-Hélène Lafon, qu’’Aleph-Écriture a organisée à la Maison de la poésie, le 4 mars 2017. L’auteur lit un second extrait de Moments d’été, qui nous happe dès la première phrase. Visionner le premier extrait : Ici   https://www.youtube.com/watch?v=PLJbCF8PtgQ Voir les autres vidéos de la Masterclass Questions de Style, organisée par Aleph-Écriture en mars 2017 à la Maison de la poésie : cliquez ici Lire notre précédent article sur la Masterclass Marie-Hélène Lafon