Apporter des mots au Moulin du réel

Marie-Pascale Lescot, qui enseigne l’écriture créative, notamment à Aleph-Écriture, participait à la première formation de formateurs de l’EACWP au Moulin d’Andé, dans l’Eure. Elle nous livre ici un extrait de son carnet de voyage, pour vous faire partager ces 4 jours intenses d’ateliers et de fascinantes rencontres. Une fois quittée l’autoroute, maisons en brique, jardins verts de juillet, manoirs normands, villages désertés. La Seine franchie, les coteaux sinuent au loin, Flaubert se rapproche. On arrive. À Venise, les paquebots coulissent derrière la ville comme des géants ; à Andé, le grand porche est trop bas pour laisser passer le bus. Un signe : ici, pas de perturbations. Allées de gravier, parc entretenu sans être manucuré, pavillon classique spacieux aux grandes fenêtres, lointains formidables dans l’humidité normande, gazebos dispersés sur les pelouses. On se dit : ici, ça devrait être possible, d’écrire, de rêver, de dormir, de parler. Présentation du premier soir. Ana l’Argentine demande où aller se baigner. On ricane : en tout cas, pas dans la Seine en contrebas. Premier matin. Au milieu d’un carré de tables, Alain André, directeur pédagogique d’Aleph, lance le … Lire la suite

Un atelier, l’après-midi : « L’humeur du moment  » au Moulin d’Andé

Dans le cadre de la formation de formateurs de l’EACWP au Moulin d’Andé, se tenaient chaque après-midi des ateliers courts autour du thème « Écrire à partir du réel ». Résumés d’atelier, propositions d’écriture et échanges de pratique se sont succédés pendant 4 jours. Voici la présentation de l’atelier animé par Danièle Pétrès, rédactrice en chef de l’Inventoire. « Êtes-vous heureux ? » « Les chansons sont comme des photographies. Elles capturent quelque chose qui était là, sous nos yeux, et qu’on ne voyait pas ». C’est par cette interrogation que débute l’atelier, sur un air de Vincent Delerm. Mêlant à la vie quotidienne la mélancolie de la mémoire, ses trois livres rassemblent les photos qui racontent une vie sur les routes, un été sur la plage ou restituent la mémoire d’un grand-père qui aimait bien l’emmener en ballade à vélo. Des photos prises dans les temps morts de l’existence et des textes qui en retracent simplement l’histoire. Extrait de « La vie devant soi  » de Vincent Delerm Alors pourquoi commencer l’atelier en parlant de Vincent Delerm puis en faisant circuler ses livres de photos et courtes … Lire la suite

Trois versions du réel au symposium de L’EACWP

Trois approches du réel: L’EACWP (Association des Écoles d’écritures créatives en Europe) ouvrait sa première formation de formateurs en écriture créative au Moulin d’Andé!   Nourrie de mini-conférences et d’échanges de pratiques entre professeurs venus du monde entier (Belgique, Argentine, Venezuela, Espagne, Grande-Bretagne, Finlande, Pays-Bas, Tchécoslovaquie et France), cette formation internationale était coorganisée par Aleph-Écriture et l’EACWP autour du thème : “Écrire à partir du réel” et articulée sur trois journées, chacune dédiée à un aspect différent du réel. “Sortir de sa tour d’Ivoire” (animé par Alain André, responsable pédagogique d’Aleph-Écriture) “Ecritures du Voyage” (Leen van den berg,  professeur à l’Université de Louvain, Belgique), et “Trouver l’Humain” (Gale Burns, professeur à la Kingston University de Londres). L’après-midi était dédiée à un échange de pratiques sous forme d’ateliers, afin d’expérimenter les approches pédagogiques de chacun des participants issus contextes culturels différents. L’Inventoire s’est rendu au Moulin d’Andé où était organisé cet événement du 13 au 15 juillet. Nous publierons cette semaine et jusqu’au 31 juillet tout ce qu’il faut retenir en tant qu’écrivain et apprenti écrivain sur cette très belle formation, riche … Lire la suite

Gale Burns : « Trouver l’humain » et transmettre son histoire

Gale Burns, poète et enseignant d’écriture créative à la Kingston University de Londres animait le dernier séminaire de la formation de formateurs de l’EACWP avant les ateliers en demi groupes de l’après-midi. Transmettre son histoire aux autres nous aide t-il à nous délester d’un poids ou à nous réapproprier la mémoire qu’on en a ? L’autobiographie soulève bien des questions relatives à la transmission, notamment celle de la place qu’on occupe dans sa vie par rapport aux autres à un instant T. C’est pourquoi Gale Burns dans son approche de l’autobiographie a décidé pour son séminaire de commencer par un exercice pratique, nous plongeant directement au cœur du processus de la construction d’un possible récit de vie, en vue de l’écrire, peut-être. Le programme annoncé de Gale Burns est le suivant: Qu’est-ce que les êtres humains apportent d’eux-mêmes dans leur écriture ? Qu’est-ce qu’un être humain apprend ? Le rôle de l’écoute et de l’attention Ecrire sur soi Ecrire sur les autres Ecrire « à partir du réel » Une chance d’écrire   Raconter son histoire en 10 minutes à une personne … Lire la suite

Écrire à partir du réel au Moulin d’Andé

Du 10 au 13 juillet, l’EACWP (European Association of Creative Writing Programs) réunit une quinzaine d’enseignants en écriture créative au Moulin d’Andé pour confronter leur pratique autour d’un thème : « Écrire à partir du réel ». Aleph-Écriture (France) et la Escuela de escritores (Espagne) ont organisé cet événement de l’EACWP dans le cadre mythique du Moulin d’Andé, source d’inspiration depuis 50 ans pour les cinéastes (François Truffaut y a tourné « Les Mistons ») et les écrivains (Georges Pérec y a écrit « La disparition »). L’Inventoire suit ces ateliers passionnants qui permettent de confronter les cultures littéraires issues de ces écoles d’écriture européennes. Sont présents cette année,  la Finlande, l’Espagne, la République Tchèque, l’Angleterre, la Belgique, les Pays-Bas. Parmi toutes les thématiques abordées : composer un poème, construire pour un scénario un personnage à différents âges de la vie, nous avons choisi de partager avec vous quelques conseils inspirants sous forme de liste, pour écrire un journal de voyage. « Travel Writing », un atelier de Leen van den Berg (écrivain et professeur d’écriture créative / Belgique) « Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher … Lire la suite

Inez Baranay: l’écriture sans frontières

Lors de la conférence internationale sur l’écriture créative qui s’est déroulée les 23 et 24 septembre à Turin, Inez Baranay a rejoint l’EACWP (Association Européenne des Programmes d’Écriture Créative). Voici, traduit en français par Louise Muller pour l’Inventoire, un parcours de vie et d’écriture hors norme. Inez Baranay Voici comment, quand on me le demande, je me présente : « Je suis une écrivaine de langue anglaise, de nationalité australienne, d’origine hongroise, issue d’une culture transnationale et possédant un tempérament cosmopolite. » À ceci, j’ajouterai ma résidence actuelle en Turquie, et la nationalité hongroise que j’ai fraîchement acquise. Je suis née à Naples en Italie de parents hongrois, et j’ai grandi principalement à Sydney. Comme de nombreux écrivains, j’étais une lectrice avide étant enfant, et j’ai su dès un âge précoce que je serai écrivain. Je suis donc tout d’abord auteur, écrivain de fiction principalement, de romans surtout. J’écrivais déjà depuis longtemps quand, à la fin des années 80, j’ai été engagée pour enseigner l’écriture créative dans une université de Sydney, où j’ai vécu la plupart des 40 premières années de ma vie … Lire la suite

Living Library : donner vie aux histoires particulières

Lors de la conférence internationale sur l’écriture créative qui a eu lieu en septembre à Turin, nous avons eu la chance de découvrir le projet de l’organisation Human Libraries. Il consiste à faire se rencontrer, en face à face, un auditeur (qui devient alors « lecteur de livres vivants ») et des personnes de tous âge, sexe, ou milieu social qui ont choisi de raconter une anecdote personnelle ou une histoire intime. Ce projet international est né au Danemark en 2000. À la suite d’un fait divers pour motif raciste, l’association Stop The Violence avait organisé une première rencontre de ce type. Le principe était clair : en entrant dans une relation proche avec une personne, en l’écoutant et en la regardant dans les yeux, les auditeurs pouvaient remettre en question leurs préjugés, et le fait qu’ils soient dénués de fondement. L’initiative a été reconnue dès 2003 comme « bonne pratique » par le Conseil de l’Europe, qui encourage dès lors sa diffusion et son exportation partout dans le monde. Nous avons pu interviewer Enrico Gentina, responsable du projet en Italie, qu’il porte par le biais … Lire la suite

ROC : l’écriture créative selon Pascal Biras

Pour apprendre des langues Pascal Biras a créé le ROC en 2012, lorsqu’il enseignait le français langue étrangère dans un lycée de Budapest en Hongrie, en proposant aux lycéens la création collaborative d’un roman pour les encourager à parler français pendant le cours. Par ce biais, 6 romans reposant sur l’oralité ont déjà été publiés en Hongrie. Lors de la conférence internationale sur l’écriture créative qui s’est déroulée à Turin les 23 et 24 septembre derniers, Pascal Biras a présenté son dispositif. Qu’est-ce que le dispositif ROC ? ROC signifie Roman Oral Collectif. Il s’agit d’utiliser l’écriture créative comme outil méthodologique dans une classe de langue. Le dispositif a pour but de transformer les apprenants en auteurs, de faire de la conversation une activité narrative et créative. Il donne aux lycéens quelque chose à dire, en langue étrangère, aussi bien à leur professeur qu’à leurs pairs. Le projet s’inspire des idées de la pédagogie orientée vers l’enfant (Célestin Freinet) tout comme de la méthode communautaire (Charles Curran) dans l’apprentissage des langues. Le ROC repose essentiellement sur de l’écriture créative, de l’écriture … Lire la suite

Turin cinéma

Ou comment, à l’occasion du stage « Écrire à Turin », le cinéma s’est invité dans les propositions d’écriture, apportant son art de la narration, de la mise en scène et de la présence. Par Estelle Lépine J’ai animé cet été un stage d’écriture de quatre jours à Turin. J’ai accepté le remplacement qu’on me proposait, séduite par l’idée d’accompagner l’écriture de textes nés d’une immersion dans un environnement non familier. Tout de suite, j’ai eu envie d’emmener les participants vers la fiction, qu’ils utilisent comme matière la ville et ce qu’elle offre d’images et d’imaginaire. Qu’elle devienne le décor de la traversée d’un personnage que chaque participant choisirait, et dont il s’agirait d’écrire les déplacements physiques comme intérieurs. Peut-être finirait-elle, cette ville, par devenir elle-même un personnage, un de ceux dont la rencontre révèle, affecte ou redessine une trajectoire. Des livres pouvant accompagner les propositions de ce stage, j’en avais en tête, beaucoup. Du surgissement des personnages à l’écriture des lieux en passant par le récit de voyage, Sylvie Germain, Georges Perec, Michel Butor, Claudie Gallay, Hélène Frappat, Cesare Pavese, … Lire la suite

Ecrire à L’Escola d’Escriptura de l’Ateneu Barcelonès

À la rencontre des écoles d’écriture dans le monde Découvrir comment l’écriture est enseignée en Europe et ailleurs, mais par le lieu, l’implantation géographique, l’environnement… Nous poursuivons notre tour d’horizon des établissements qui proposent des programmes d’écriture créative partout dans le monde. Aujourd’hui, carnet de voyage de Danièle Pétrès, qui a rencontré Jordi Muñoz, Directeur de L’Escola d’Escriptura à Barcelone, membre de l’EACWP. Ilôt de verdure et de calme au cœur de Barcelone (le quartier du Pau et des Rambla), l’Escola d’Escriptura, se cache derrière un grand porche, dans un immeuble du 18ème siècle. Lorsqu’on ouvre la porte de l’école sur le bureau des inscriptions, des visages souriants vous accueillent. Derrière eux, une centaine de couvertures de livres ornent le mur, comportant les titres qu’ont publié tous les élèves de l’école dans l’année : poésie, roman, nouvelle, essai, tous les genres sont représentés. Membre de l’EACWP (European Association of Writing Programmes) tout comme Aleph-Écriture, j’ai eu, grâce à cela, le privilège de découvrir cet endroit secret de Barcelone, guidée par Jordi Muñoz, le Directeur de l’école et Paco, professeur et responsable … Lire la suite