Écrire un récit à plusieurs voix au Mas d’Antraïgues-sur-Volanes du 12 au 17 mai

FL et Aleph-Écriture proposent d’écrire une œuvre collective dans le splendide mas ardéchois d’Antraïgues-sur-Volanes du mercredi 12 mai au lundi 17 mai 2021. Avec Sylvette Labat pour guide dans cette aventure d’une écriture aux multiples points de vue, dont elle nous parle ici.

L’Inventoire : Pourquoi avoir choisi ce lieu, au cœur de l’Ardèche, pour y faire un séjour d’écriture sur 5 jours ?

Sylvette Labat : C’est un endroit beau et sauvage, au cœur de la nature minérale et végétale. Un lieu propice à la détente, au repos, à la respiration, à la concentration, mais aussi à la vie d’un groupe embarqué pour une aventure à plusieurs.

Pensez-vous que le retrait du monde, la concentration, sont favorables au lâcher-prise et au renouvellement de l’inspiration ?

Je pense que loin de l’agitation du monde, du bruit de nos vies, des tracas de cette période plutôt difficile.

Nous pouvons nous offrir la liberté de penser différemment, de nous recentrer, nous apaiser, nous ouvrir aussi à de nouveaux possibles.

Qu’est-ce qu’un roman “à plusieurs voix” ou roman choral ?

Un roman choral est un récit raconté par plusieurs personnages, ayant chacun vécu la même histoire, le même événement. Mais chacun va s’exprimer en fonction de ce qu’il est, de sa place, de son rôle, de ce qu’il a ressenti et compris. Ainsi différentes voix composent ce roman, chacune donnant son point de vue.

Pouvez-vous nous en citer deux exemples ?

Il existe de nombreux exemples de ce genre de roman, à différentes époques. Le roman choral, on dit aussi polyphonique, n’est pas nouveau.

Deux exemples, très contemporains : Dans la foule de Laurent Mauvignier qui raconte le drame survenu au Stade du Heysel à Bruxelles en mai 1985 et Ouragan de Laurent Gaudé qui met en scène des personnages qui assistent à l’ouragan Katrina, qui ravagea La Nouvelle-Orléans en août 2005.

Sur quels types d’exercices vous appuyez-vous pour permettre aux participants d’approcher plusieurs types de narration et plusieurs points de vue différents ?

Je ne propose pas à proprement parler des exercices, mais plutôt des pistes permettant de construire un récit où se tresseront différentes voix, individuelles et collectives.

Il peut y avoir de la description, de la narration, du dialogue, du fragment. On s’essaiera à la phrase courte, à l’écriture blanche, à l’ellipse…

Les  participants pourront-ils écrire ensemble une seule histoire, ou travailler sur le même thème ?

C’est un stage qui exige tout d’abord d’échanger des idées, d’argumenter, d’émettre des hypothèses puis de se mettre d’accord collectivement sur un certain nombre d’éléments. Il faut que le récit soit cohérent.

Les participants sont amenés à écrire sur un même événement. Chacun donne voix à un personnage ayant vécu de près ou de loin l’événement, et chacun participe également à l’écriture de chœurs, de voix collectives.

Quel est votre objectif sur ce stage, le type de texte qui devrait être écrit à la fin ?

L’objectif est d’aboutir à un récit, composé des voix des personnages choisis par les participants auxquelles se mêlent, de façon organisée, des chœurs. Il s’agit bien de composer un seul texte, à partir d’écritures singulières, individuelles, inscrites dans une œuvre collective.

Passionnant ! Surtout dans un lieu exceptionnel où vivre ensemble quelques jours…

Plus d’information ici : Sylvette Labat : Écrire un récit choral