Réveiller les dormeurs. Constance Debré “Play-boy”

Des phrases courtes comme un coup de poing. Un chapitre sur la vie, le prétoire, la famille, les amis du père, un chapitre sur la fille. Pas son genre pourtant. Bourgeoise, normale, blonde, 10 ans de plus qu’elle. Mais une histoire d’amour n’est jamais normale.