Le temps des maisons / semaine 1 : Emilia Nice, 23 !

En réponse à notre appel à écriture autour de la maison, voici un texte et un dessin d‘Emilia Nice. Merci à elle !

Je compte dessiner une maison avec dedans presque rien. Des souvenirs, des refrains, des larmes et des rires. J’y mettrai peu de meubles. Un grand lit, une table de bois clair, quelques étagères de livres, deux fauteuils et un appareil à musique.

Je compte dessiner une maison avec des photos accrochées aux murs, quelques-unes, les plus belles. Enfants, parents, amis, des visages et des mains. Pour voiler les fenêtres, je tisserai des dentelles de mots, perlées de nos rêves et de quelques regrets.

Je compte aussi dessiner autour de cette maison, de grosses pivoines pourpres échevelées, un tilleul aux feuilles argentées miroitant dans le vent et des vols d’oiseaux enivrés de liberté.

Je compte enfin dessiner au-dessus de la porte jamais fermée à clé, une lanterne que j’allumerai chaque nuit.

Et je t’attendrai.

Je t’attendrai dans cette maison avec presque rien dedans.  

Emilia Nice

ut vulputate, justo sed porta. eget sit commodo Sed nec ipsum Aliquam