Marianne Jaeglé : «Comment mener à bien un roman? »

Avoir deux lecteurs enthousiastes

Lors du salon du livre à Paris, Marianne Jaeglé a donné une courte conférence « 10 questions à se poser avant d’écrire un roman ». Voici le résumé de cette intervention réalisée pour Aleph-Écriture sur le stand d’Iggy-Book.

Robert-Louis Stevenson a écrit notamment l’Ile au Trésor et Docteur Jekyll et Mister Hyde, deux romans inoubliables mais avant cela… Dans Essais sur l’art de la fiction, Robert-Louis Stevenson raconte qu’il a fait de nombreuses tentatives avortées avant de réussir à écrire un roman. 

« À cette époque, j’avais déjà écrit quelques petits recueils d’essais ou de nouvelles qui m’avaient valu une tape amicale dans le dos et un peu d’argent. Cependant, malgré dix ou douze tentatives, je n’avais pas encore écrit de roman. Tous avaient bien démarré, puis s’étaient arrêtés, inexorablement, comme une montre d’écolier. (…) N’importe qui peut écrire une nouvelle, avec un peu d’application, du papier et du temps devant lui. Mais tout le monde ne peut espérer venir à bout d’un roman. C’est la longueur qui tue. » 

Écrire un roman suppose en effet à la fois de l’endurance, une certaine maîtrise technique, et le fait d’avoir balisé quelques points. Quel système de narration choisir ? Vos personnages retiendront-ils l’intérêt du lecteur ? Le sujet du roman est-il bien défini et si ce n’est pas le cas, comment l’améliorer ? Avez-vous besoin de faire un plan ? etc. 

L’expérience que retrace Stevenson est simple : le fait d’avoir deux lecteurs enthousiastes pendant le temps de rédaction de son roman;

Le fait d’être porté, somme toute, par une énergie comparable à celle d’un atelier d’écriture se révèle déterminant pour passer le cap et voguer sans faiblir vers la fin de son Ile au trésor… 

 M.J.

Partager

non Curabitur dictum neque. venenatis, id libero sed ut Praesent id,