Moulin d’Andé: Le festin des mots par Françoise Khoury

Comment illustrer l’atmosphère de ces 4 journées au Moulin d’Andé, où s’est tenu le « Teacher’s Training » de l’EACWP (Ecole d’écriture créative d’Europe), si ce n’est en évoquant les nombreux repas pris ensemble, dont la magie à instillé des moments inoubliables ? Voici un texte de Françoise Khoury qui les restitue de manière poétique.

 

Sous un lustre fleuri

une longue table de campagne

de grands saladiers en bois patiné

des salades composées

concoctées par un cuisinier raffiné

Des repas rabelaisiens

buffet à volonté

les convives s’approchent

on regarde et commente et admire

on remplit son assiette

fête colorée, savoureuse, joyeuse

baroque

On se sert et ressert

on mange plus qu’il ne faut

on boit et boit du vin

on rit en racontant des histoires

en écoutant des histoires

coeurs de palmiers

rouge écarlate des tomates

petites olives noires agrémentées

d’herbes du jardin

mariées aux pommes de terre

doux rose du saumon froid

tendre tranche de rôti

alanguie sur un lit de haricots

pétoncles dans un bain crémeux

crevettes sagement rangées

tête bêche

franc pâté de campagne

et sa fine ceinture de gelée

lamelles de fenouil cru

macéré au jus de citron

grosses frites croustillantes

à s’en gaver gaver

confettis de fruits rouges

en vadrouille

dans une coupelle de fromage blanc

rondes pêches onctueuses

gorgées de sucre

les yeux pétillent à chaque croque

comme si Eve se promenait

entre les tables

la pomme à la main

espiègle.

 

Françoise Khoury

Partager

in Sed sem, amet, fringilla id elit. leo suscipit nec