Le temps des maisons / Semaine 7 : Thérèse Dusaillant

En réponse à notre appel à écriture, « Le meilleur moment de la journée (The Best Time Of The Day) », voici un texte et une photographie de Thérèse Dusaillant

Voilà un des aspects positifs du confinement : avoir le temps de prendre le thé entre autres occupations si souvent bâclées ou délaissées.

Sans pour autant céder à un cérémonial sophistiqué, je m’organise un petit rituel.

Il me faut un vrai thé, un Ceylan ou un Darjeeling, à la rigueur un Earl Grey mais surtout pas un de ces thés fleuri, fruité, frelaté. Pas non plus de thé desséché en sachet blanchi.

Un thé que je puisse savourer lentement dans un de mes jolis mugs rapportés de Londres.

Interrompant toute activité, je m’octroie alors ce répit sans culpabiliser. Je me pose et me repose, j’écoute sans les juger les bruits qui me parviennent, beaucoup de chants d’oiseaux depuis le ralentissement de nos vies ; je regarde le ciel, observe la forme des nuages que je m’amuse à interpréter, je respire paisiblement. C’est alors que surgissent idées, pensées et souvenirs, que tout se décante et que me revient ce proverbe touareg : « La sagesse de tout l’univers se trouve dans une tasse de thé ».

odio pulvinar libero neque. justo suscipit sit