Le temps des maisons / semaine 2 : Véronique Demorge

En réponse à notre appel à écriture, «Les trésors enfouis de la maison», un texte de Véronique Demorge.

Conviée à déjeuner au soleil de l’été 2004, tu m’offres – d’après modèle de carton à chapeau ancien – une boîte ronde sur laquelle est écrit «Recueil de souvenirs». Je te remercie, peu empressée à en découvrir le contenu. Nulle envie de réminiscences, de cette nostalgie qui n’est pas la mienne. Je ne sais pas te le dire. Ta déception sans doute ressentie, je la porte désormais comme une peine éprouvée, lourde, si lourde.

Mars 2020. «Penser/classer» selon Georges Perec. Je classe, je pense. Enfermement. La mort rôde comme elle vagabonda puis te déroba il y a quinze ans. Je trie mes souvenirs, soulève le couvercle du carton à chapeau jadis négligé. Je suis dans une nécessité qui fut tienne. Tardivement je l’ai comprise, prenant conscience de ce qui fut un tel manquement en ce dernier été.
Je découvre une multitude de lettres, photos annotées, une boîte en argent ornée d’une femme et un angelot. Des mots d’amour y sont glissés.
Rêver.
Te réveiller un instant, te donner mon chagrin et mon pardon.

Partager

venenatis, mattis odio sit tristique et, in risus id, elit. quis