Nouvel atelier pour tous : « LE TEMPS DES MAISONS » / Semaine 5

Dans ces temps inédits, L’Inventoire et Aleph-écriture vous proposent un rendez-vous hebdomadaire pour écrire, jouer avec ses mots et ceux des autres, et rêver un peu. Dans un esprit de partage, L’Inventoire publiera TOUS LES TEXTES ENVOYÉS.

Aujourd’hui, notre appel à textes et dessins vous est proposé par Hélène Massip autour du thème :

La maison farfelue

Ecrivez un texte: prose, fragment, description ou poésie à partir du roman Le mont Analogue, de René Daumal (L’imaginaire, Gallimard).

Au début de cette histoire se constitue une équipe de volontaires pour une expédition à la recherche du mythique Mont Analogue. Avant le départ, tous vont devoir s’initier à l’alpinisme avec Pierre Sogol qui enseigne cette discipline chez lui … dans son appartement parisien.

Le narrateur, arrivant pour son premier cours, remarque tout d’abord « … le long de la muraille décrépite, une corde double qui pendait d’une fenêtre du cinquième étage… » : c’est par ce mur que les élèves du professeur Sogol s’initient à la technique de la descente en rappel. Le narrateur poursuit son chemin jusqu’au quatrième étage, et trouve, placardée près d’une fenêtre, les indications pour poursuivre son chemin.

« Pierre Sogol, professeur d’alpinisme. Leçons les jeudi et dimanche de 7h à 11h. Moyen d’accès : sortir par la fenêtre, prendre une vire à gauche, escalader une cheminée, se rétablir sur une corniche, monter une pente de schistes désagrégés, suivre l’arête du nord en contournant plusieurs gendarmes et entrer par la lucarne du versant est. »

Je me pliais volontiers à ces fantaisies, bien que l’escalier continuât jusqu’au cinquième. La « vire » était un étroit rebord de la muraille, la « cheminée » un obscur enfoncement qui n’attendait que d’être fermé par la construction d’un immeuble contigu pour prendre le nom de « cour », la « pente de schiste » un vieux toit d’ardoise et les « gendarmes » des cheminées casquées. Je m’introduisis par la lucarne et me trouvai devant l’homme…

Proposition d’écriture

A votre tour d’imaginer une activité improbable, menée dans un appartement ou à l’intérieur d’une maison. Détournez les lieux, les objets, jouez avec les variations d’échelle, l’usage des matériaux. Laissez libre cours à votre imaginaire, à partir d’un métier existant ou inventé, dans un lieu concret, l’un comme l’autre, détournés.

Écrivez un texte, prose, fragment, description ou poésie. Puis dessinez l’échappée ! Envoyez-nous votre texte de 1000 signes en tout maximum, espaces inclus, à l’adresse : contact@inventoire.com. Vous avez jusqu’au 23 avril pour le faire !!

Donec et, ultricies ut efficitur. accumsan vel, ut