Vos textes à partir de Boussole de Mathias Enard – J. Maussion

deb2d2f17edd9cffbe1b1c6084b813cdCette semaine, nous avons reçu beaucoup de réponses à la proposition d’écriture de Solange de Fréminville à partir du roman de Mathias Enard « Boussole » (Actes-Sud, 2015). Voici un des 8 textes sélectionnés: celui de Josée Maussion.

Bien que je m’efforce de respirer au rythme d’inspirations et d’expirations profondes, tout en percevant le mélange d’huiles essentielles ( orange douce et lavande fine) qui doit me conduire dans les bras de Morphée, je reste incapable de fermer l’œil dans cette chambre spacieuse au lit confortable et je me résous donc à appuyer sur le bouton du radio-réveil pour me laisse porter par ces voix intimes, capables de me relier au monde dont je fais encore partie, à la grande Ville où quelqu’un ne dort pas non plus, occupé qu’il est à régler les retransmissions pareilles à des récits dont les auditeurs ont besoin pour oublier leurs propres vies minuscules et se rattacher à quelque chose de plus grand qui les concerne puisqu’ils partagent le même espace-temps que ces voix nocturnes qui, paradoxalement, me rassurent et me bercent même lorsqu’il est question des analyses de la montée du chômage, de la montée du terrorisme, de la montée des eaux, de la montée du FN, des derniers attentats de Daesh ou du nombre croissant des migrants, de sorte que je sombre dans une demi-somnolence, et me retrouve dans un avion qui chute vertigineusement me propulsant en plein désert où , encore vivante, je réussis à saisir une fillette noire que je sauve en rampant dans le sable brûlant jusqu’à ce que le jingle, pareil à un refrain qui rythme la nuit, me ramène à mon existence de femme insomniaque, bien au chaud dans son lit, en pleine campagne et vaguement coupable d’inaction.

Josée Maussion

Partager

Donec sed eleifend ut et, ipsum libero consequat.