Le temps des maisons / Semaine 4 : Hélène Belbas

En réponse à notre appel à écriture, « L’affût un style de vie », voici un texte et un très beau dessin de Hélène Belbas

Enquête au jardin

       Je ne l’avais pas repéré au début. Il faisait nuit et seule la lampe du bureau éclairait la pièce. La porte-fenêtre donnant sur le jardin était fermée, je rangeais. Soudain je me sentis observée; je tournai la tête vers l’obscurité, plissai les yeux dans l’espoir de discerner l’objet de mon interrogation. Ce ne fut qu’après avoir baissé ma ligne de mire au niveau du sol que je le découvris. A moins d’un mètre, sur la plate-bande entre le citronnier en pot et le massif d’hortensias il me regardait de ses petits yeux noirs malgré sa myopie avérée. Truffe en l’air et oreilles aux aguets, le bougre m’avait localisée. Poussant un cri de joie, l’enfant en moi courut chercher de quoi immortaliser cette boule de poils. Le coquin sortit de son extase benoîte et commença à filer prestement. J’eus le temps de déclencher une photo sans aucune mise au point de circonstance. Stupéfaite de cette vivacité, je m’enquis que mon hôte le hérisson pouvait se déplacer de trois mètres par minute!

fringilla Praesent amet, justo vel, dapibus Curabitur et,