Le temps des maisons / Semaine 5 : Marie-Anne Lucas

En réponse à notre appel à écriture, « La maison farfelue », voici un texte un dessin de Marie-Anne Lucas

            Réveil légumineux ; rayon d’oseille à travers les poirideaux. Je m’étire dans ma feuille de chou, en contemplant le plaframboisier perlé. Délicieuse matinée… Je saute sur le tapissenlit et m’en vais cueillir à manger. Une boule rouge sur le pommier de douche, puis je descends en cuisine par le haricot. La machine à cassis allumée, je désherbe le plan de travail et déniche un verre. Direction la chambre d’agrumes et ses nectars vitaminés. Par la fenouillêtre je saisis mes cerises d’oreilles, mon péché mignon. Avant de retourner dans la salle à bêcher, je démarre la machine à fraisier. Je songe à passer l’aspergeateur, mais il y a mieux à faire en cette douce journée : où donc savourer mon petit-déjeuner ?

La chaise en rosier ?

Le canamandier ?

Perdu : le balcon suspendu. Ample faufeuille ou pouftimarron dodu, j’hésite. Mais un détail me tracasse. Jus d’orange, cassis noir, salade de fruits… quelque chose manque. Un coup d’œil à mon parasol m’éclaire.

Je vais me scier un morceau de pin.

ut eleifend vel, venenatis dictum id elit. Sed porta. suscipit