Le temps des maisons / Semaine 5 : Maly Lagarde-Larrieu

En réponse à notre appel à écriture, « La maison farfelue », voici un texte et une photo de Maly Lagarde-Larrieu

Gratouillis, trépignement impatient. Le placard vibre. Dans un claquement sec, sa porte s’ouvre et apparaît Lapin. Hello ! T’as pas vu Alice ? (je traduis : Lapin parle anglais). Je réponds non, et toi, t’as pas vu mes lunettes ?

Tes fichues lunettes coinçaient le bouquin et m’empêchaient d’en sortir. Si tu rangeais un peu ! Lewis m’a demandé de lui ramener fissa Alice. En lui courant après, me voilà dans ton salon. Suis pressé.

Je cherche mes mots, en anglais. Peux pas t’aider, pas sortir. Suis confiné.

What ? Il bouge les oreilles, arrondi son œil rose. Il va s’énerver. Je me lance. Virus, épidémie, danger mortel. Il rétorque : médicament !

But… y’en a pas. Le médoc, c’est rester chez soi.

Contagion ?

Maximale !

Et toi ? Contagieux ?

Sais pas. Pas de test.

Oh ! Je vais être en retard. Il fait mine de regarder sa petite montre… et disparaît.

Midi.

Alice, t’as cuisiné ?

Oui ! Une vieille recette anglaise de lapin à la menthe… T’as faim ?

risus. in non nunc tempus consequat. sem, ut Donec