Le temps des maisons / Semaine 8 : Jocelyne Chaillou Dubly

En réponse à notre appel à écriture, « À table », voici un texte et une photographie de Jocelyne Chaillou Dubly

Mamie Yvette l’a dit : « si tu veux ramasser les orties à mains nues, sans te piquer, tu les prends par en dessous et tu retiens ta respiration »

Mieux vaut être bien concentré pour remplir un grand saladier.

Videz votre cueillette délicatement dans le wok avec un peu d’eau.

Pour ma part, j’y ajoute l’estragon tout frais sorti du jardin, un brin de menthe poivré et un peu de mélisse, mais la créativité n’a pas de limites et d’autres épices feront aussi bien l’affaire. Attendez cinq minutes, guère plus.  L’épais feuillage s’est réduit comme un soufflé. Avec une spatule appuyez, tassez, donnez  une forme au végétal vert sombre. Mais ne vous y trompez pas, c’est un reminéralisant hors pair et cuits, les orties ne piquent plus.

Sur l’assiette blanche sa couleur ferait pâlir plus d’un peintre en quête de nouveaux verts. Ajoutez des pétales jaunes de calendula. C’est prêt !

Une surprise qui étonnera Kosma, je le pressens.

Pour lui, j’enfile ma robe orange et émeraude.

Qui dévorera-t-il en premier ?

Donec ut Sed sem, tempus eleifend venenatis, at