Les livres à offrir à Noël : les conseils d’Isabelle Agert

Tout le mois de décembre, les animateurs d’Aleph-écriture vous proposent leurs choix de livres à offrir à des parents, des voisins, frères et soeurs, enfants, bref, à qui vous voudrez ! Aujourd’hui, les cadeaux d’Isabelle Agert.

 

 

À mon père :  « Meurtres sur la Madison » Keith McCafferty  Ed. Gallmeister 2018

Tes jambes ne peuvent plus te porter au bord des torrents pour taquiner la truite ariégeoise, mais ce polar irradié des paysages du Montana et de la grâce de la rivière Madison te mènera à nouveau dans l’univers de la pêche. Un cadavre bien sûr, un privé, une policière, une chanteuse et, des cannes à pêche, des mouches œuvre d’art et des truites arc-en-ciel… Une enquête au fil de l’eau, haletante jusqu’au surprenant dénouement.

Plonge, un formidable voyage en lecture t’attend !

 

À mon ado :  « L’aimant » Lucas Harari  Ed. Sarbacane 2017

La rolls des BD ! Un graphisme subtil porté par le bleu omniprésent, une mise en page originale, du silence, et une intrigue à rebondissements entre conte initiatique et thriller.

 

 

À mon tout petit , à tous mes proches « Tout le monde devrait rester tranquille près d’un petit ruisseau et écouter » Lolita Séchan Ed. Acte Sud 2018

Un petit album, un diamant, plein de tendresse et d’humour délicat. Cette philosophie de vie ravira tous les amateurs de lecture et de rêverie. Hyperactifs s’abstenir !

 

À mon tout petit, à tous mes proches :  « Les moindres petites choses » Anne Herbauts, Ed. Casterman 2008

La poésie mise en image. Un bijou, comme tous les albums de cette auteur–illustratrice. La capacité d’émerveillement de Madame Avril dont le jardin s’agrandit quand elle réfléchit est portée par des illustrations mélange de tissus précieux, aquarelles légères, espaces vides ou saturés. Madame Avril regarde le dehors autant que son dedans et on philosophe avec elle, tout âge confondu.

 

 À mes collègues animateurs « Dévotion » Patti Smith, Ed. Gallimard 2018

Un journal intime et des photos précèdent une nouvelle. Patti Smith livre ses réflexions autour du processus de création et ses liens avec la littérature et la pensée française.

On retrouve la langue sensible de la fougueuse rockeuse , artiste à multiples facettes et éternelle enfant des « glaneurs de rêve », sa délicieuse autobiographie .

 

À mes voisins :  « Les nuits de laitue » Vanessa Barbara,  Ed. Zulma (prix du 1er roman étranger 2015)

On est tous soucieux d’entretenir des relations de bon voisinage… c’est ce que réussissent à merveille les farfelus personnages dont les portraits construisent ce roman. Attachants, drôles, leur fantaisie nous embarque d’une traite jusqu’à la conclusion inattendue de l’histoire de ce quartier solidaire.

 

 

À ma meilleure amie :  « La somme de nos folies » Shih-Li Kow, Ed. Zulma (prix du 1er roman étranger 2018)

Nous rêvons souvent d’un lointain voyage que nous ne ferons peut-être jamais. Alors, partons en Malaisie avec cette chronique d’un coin du monde habité par des personnages loufoques, fatalistes et poètes face aux inondations régulières, indulgents et complices dans la folie ordinaire de ceux qui décident d’enchanter la vie coûte que coûte. Trop bien !!

Isabelle Agert

Isabelle Agert est orthophoniste et formatrice en écriture de création. Sa prochaine formation à partir du 12 janvier : Ecrire à partir du réel et Poésie-initiation par mail (en février 2019).

vel, Curabitur ut sem, felis suscipit sed dolor. leo lectus diam id