Résidence d’écriture à Biarritz. Vendredi : « Rentrer à reculons », Marie-Pascale Lescot

5 jours de résidence entre formateurs pour écrire ensemble, en compagnie de l’océan; à côté du monde. Dernière journée.

Après la résidence, Marie-Pascale Lescot

Matinées pleines d’ardeur à écrire. L’après-midi en procession au café du casino ; Laurence, Céline et Sylvie, l’une derrière l’autre, parallèles à la plage, penchées sur leur clavier.

Le soir, festins modestes et lectures. La plage était interdite, les vagues auraient pu kidnapper les biarrots en doudoune attablés au casino.

J’ai arrosé mes légumes à la marocaine de liquide vaisselle ; mes collègues ont été très gentils et en ont repris, l’air de rien ou presque. J’ai cherché à voir un poisson dans l’eau, en vain. Ils ont dû partir. Nous aussi.

À reculons, les yeux vers la mer.

venenatis, elit. sit justo pulvinar dolor Praesent risus quis,