« Comment donner des commentaires créatifs ? » par Daniel BILLIET (Creatief Schrijven)

Charlotte Brès a suivi pour Aleph-Écriture la 3ème édition du Cours européen pour les enseignants d’écriture créative, organisé par l’EACWP dans un château du XVIe siècle à Alden Biesen (Belgique).

3 journées de formation sont organisées sous forme d’atelier à l’enseignement de l’écriture créative. Charlotte Brès, qui y a participé transcrit ici pour L’Inventoire celle de Daniel Billiet Academy, (Creatief Schrijven / Belgique).

Comment donner des commentaires créatifs ?
Daniel BILLIET (Creatief Schrijven / Belgique)

Par Charlotte Brès

Dans les années 1989 au Nicaragua Daniel Billiet a découvert la portée des ateliers de poésie, non seulement pour les cours d’alphabétisation mais aussi pour leur valorisation et leur responsabilisation (empowerment).

Au fil des ans et des ateliers qu’il a animé auprès d’adolescents, de prisonniers ou dans des hôpitaux psychiatriques, Daniel Billiet a cherché de nouvelles méthodes, tactiques et techniques pour amener des gens de tous âges, niveaux scolaires, classes sociales, origines, couleurs et langues à écrire. Et de les laisser y réfléchir, réfléchir, se nourrir… C’est ce que permettent les retours sur les textes.

Mais comment trouver une manière plus démocratique, où tout le monde parle?

Il s’agit donc de fournir les outils pour vous permettre de « parler » des textes autrement que par un discours mais aborder de manière créative et originale ce que vous en pensez et ressentez.

Atelier 3. En voici quelques-uns :

  1. Ecoutez lire un poème. Serrez la main de l’auteur en y plaçant l’impression, le sentiment ou l’association qui vous vient du poème.
  2. Poème à trou : complétez les mots manquants dans un poème donné.
  3. 50 adjectifs (rythmé, trop long, une image finale, musical, original, simple, plusieurs niveaux, surprenant, instructif, au pas léger, ennuyeux, difficile, drôle, participe passé, une forme visuelle attrayante, une seule perspective temporelle, des mots étranges ou peu banals, rime interne, répétitions, inintelligible, cliché, explicite, romantique, abstrait, plein d’action, métaphorique, sombre, effrayant, suggestif, enjambement, vocabulaire riche, spécifique, le mot exact, mystérieux, gênant, une seule perspective narrative, passionné, froid ou glaçant, ligne blanche, un noyau, réaliste, sensoriel, comparaison, forme identifiable…) sont écrits chacun sur un papier. Après lecture d’un texte, piochez chacun un papier et dites si vous pensez qu’il s’applique au texte, s’il ne s’applique pas ou si vous ne pouvez pas vous décider.
  4. Le bulletin poético-météorologique : racontez la manière dont vous réagissez au texte sous la forme d’un bulletin météo.
  5. Vous êtes muet, vous n’avez que votre corps pour donner un retour.
  6. Traduisez le texte en emojis (JKLM?N{Y).
  7. Trouvez l’adresse du poème. Où habite-t-il ? Quel est son paysage ? où le situer sur Google Earth ?
  8. BD a donné au préalable 2 consignes d’écriture et le groupe a expérimenté ces manières de faire des retours sur ces poèmes.

Labos créatifs :

Le groupe 1 s’est demandé comment gérer l’équité dans le groupe, comment adapter ces méthodes avec des groupes « avancés ».

Les groupes 2 et 3 se sont attelés à inventer des exercices similaires et adaptés à leur contexte d’enseignement.

Prolongement :

Sigrid VARDUHN a évoqué les « retours accueillants » de Judith WOLFSBERGER du Writer’s Studio à Vienne et transmis cette liste de « questions aux lecteurs d’un premier jet » qui guident les retours des participants :

  • Déclaration positive sur le texte dans son ensemble (à partir de cartes où figurent des mots ou expressions)
  • Quelles images voyez-vous lorsque vous entendez/lisez le texte ? Quelles images se trouvent dans le texte et y sont cachées?
  • Métaphores pour le texte : Quelle couleur associeriez-vous spontanément au texte ? Réfléchissez à pourquoi. (Autres métaphores : vêtements, animaux, etc.)
  • Résumé : Comment résumer le texte en 1 phrase ?
  • Quel est le but du texte ? Qu’est-ce que l’auteur veut dire / montrer ?
  • Où sont les parties les plus fortes du texte ? Une phrase vous reste-t-elle en tête ?
  • Structure : Comment le texte est-il structuré ?
  • Qu’est-ce qui n’est pas clair pour vous ? En termes de contenu, de structure, de langue ?
  • A propos de quoi souhaiteriez-vous en savoir plus ?
  • D’autres suggestions d’amélioration ? (contenu, structure, langue)
  • Écrivez un dernier commentaire motivant sur ce qu’exprime le texte et envoyez-le à l’auteur.

Charlotte Brès

Charlotte Brès animera à partir du lundi 9 décembre 2019 au lundi 24 février 2020 le module 2 – S’approprier les techniques de base du récit (présentiel) à Aleph-écriture Paris.

Découvrez les deux autres journées d’enseignements de l’EACWP :

Atelier 1 : La nouvelle frontière de la non-fiction narrative,
Martino GOZZI
(Scuola Holden / Italie)

Atelier 2 : La lecture et l’écriture en tant que pratique collective, Jenny TUNEDAL (Valand Academy / Suède)

massa adipiscing odio ultricies Donec luctus quis, venenatis,