Hakuna Matata est une phrase en Swahili qui signifie « Tout va bien », « Pas de problème ».

C’est aussi le nom d’un projet qui réunira des nouvelles et des poèmes d’apprentis écrivains de toute l’Europe, dans l’optique de créer un livre bilingue autour de la vie des habitants de Kibera, un immense bidonville près de Nairobi au Kenya.

L’initiative de ce projet revient à René Nekuda, professeur d’écriture créative à l’Académie Littéraire de Prague, qui a pu s’entretenir et filmer 19 personnes habitant à Kibera sur leur vie, leurs projets, leurs espoirs.

La méthode est simple : les personnes souhaitant participer peuvent accéder aux vidéos d’entretien, ainsi qu’à des formulaires remplis par les personnes interviewées en cliquant ici. Les vidéos se trouvent sur la gauche de l’écran du site du projet Hakuna Mata: en choisir une et utiliser cette source pour écrire une nouvelle ou un poème de 1500 mots maximum, en français ou en anglais. Comme le manuel disponible sur le site le suggère, « les « écrivants » n’ont pas besoin de davantage d’éléments de contexte culturel, parce que le principal objectif est de montrer que nous avons tous des enjeux ou des préoccupations similaires. »

Les recettes issues de la vente du livre seront reversées à une association de soutien à l’éducation des enfants de Kibera.

Si ce projet vous intéresse, vous pouvez envoyer votre texte jusqu’au 28 février 2014 à l’adresse suivante : kontakt@renenekuda.cz

http://www.youtube.com/watch?v=62wyfGSb0Ls&feature=youtu.be

Partager

consectetur ut elit. elit. dictum risus