Hozuki (Amour en cage) de Aki Shimazaki: un recueil de nouvelles

image1Cette semaine, Hervé Couton, photographe et lecteur invétéré, nous propose de découvrir son coup de coeur littéraire de septembre, pour le partager avec nous.

« Hozuki » (qui est le nom japonais des Physalis – ou amour en cage)  est le deuxième livre de la japonaise Aki Shimazaki (paru aux Editions Actes Sud en mai 2016).
On y retrouve la mystérieuse  Mitsuko, qui élève avec sa mère à Nagoya, son fils de 7 ans, Taro, sourd  et muet, tout en s’occupant de sa boutique de livres d’occasions spécialisée en philosophie, littérature et arts.

Un soir par semaine, pour des raisons financières, Mitsuko est aussi entraîneuse dans un bar fréquenté en grande partie par des intellectuels avec lesquels elle a de longues conversations.
Un jour, Madame Sato, une cliente, accompagnée par Hanako, sa fillette de 4 ans, se rend dans la librairie pour y acheter des livres de philosophie pour son mari diplomate en poste à Francfort. Hanako et Taro vont spontanément s’entendre. Il s’ensuit alors de fréquentes rencontres entre Madame Sato et Hanako avec Mitsuko et Taro pour le plus grand bonheur des enfants. Cependant le comportement et les questions posées par Madame Sato vont finir par fortement troubler Mitsuko et risquer mettre en péril sa famille…

Ce livre d’une très grande sensibilité nous transporte dans un Japon contemporain où dans le quotidien, tradition et vie moderne se mêlent. L’auteure explore ici les secrets du passé, les mensonges et surtout, les profondeurs de l’amour maternel et des liens filiaux.

Hervé Couton

 

Partager

justo ut dictum at Aliquam Nullam in libero