Le temps des maisons / Semaine 4 : Isabelle Gonse

En réponse à notre appel à écriture, « L’affût un style de vie », voici un texte et deux photos d’Isabelle Gonse

Du haut de mon balcon

Milieu d’après-midi tranquille

Depuis des semaines le soleil brille, mais Paris la belle est encore endormie,

Au bord du canal, les passants sont rares et disciplinés

Les poussettes se croisent sans se regarder,

Un couple âgé, masqué, s’avance d’un pas chancelant

Deux petites filles en rose se croisent en trottinant

Trois policiers se dirigent vers un homme assis sur un banc

Quatre chiens s’approchent et se flairent : eux, ils ont le droit !

Trop contents, leurs maitres échangent quelques mots du bout des laisses

Tout à coup, un bruit incongru, une voiture passe,

Elle couvre un instant le chant des oiseaux, puis le calme reprend ses droits,

Les nuages voguent doucement, nul avion ne coupe leur trajectoire

Deux cygnes glissent sur l’eau émeraude 

En face mon balcon « La Bougeotte » me nargue jour après jour,

Comme ses voisines « Antipode », « L’eau et les rêves » et le « Nez Rouge »,

Des péniches sagement amarrées, en attendant l’été, la liberté retrouvée ? 

dolor. libero. fringilla venenatis id, ultricies Donec elit.