Le temps des maisons / Semaine 4 : Odile Jarrier

En réponse à notre appel à écriture, « L’affût un style de vie », voici un texte et une photo d’Odile Jarrier

Après de longues journées, j ‘apprécie le soir à ma fenêtre, dans le silence, l’air plus frais. Le ciel est chaque jour différent, une palette de nuances subtiles du bleu-rosé, à l’explosion des rouges du couchant. Parfois quelques légères traces moutonneuses, parfois de gros nuages gris plombés. Je suis à l’affût d’un détail inhabituel, clignotement d’un avion, ( évasion vers d’autres horizons, ou Ovni potentielle, ) passage de lourds vols de corneilles, pigeons, ou de la Station ISS… Si la lune est là, bien ronde avec ses ombres, discret clin d’oeil à Méliès .
Évènement conjonction Lune Vénus. Parfois il ne se passe rien quelques frémissements au sommet des arbres, silhouettes indéchiffrables le vent se lève
Sublimes soirées à ma fenêtre grande ouverte – de nouveaux tableaux encadrés chaque soir

non mi, tristique id, Aenean dolor.