Vos textes: à partir de Russel Banks – Eliane Angeli

Parmi les textes reçus en réponse à la proposition d’écriture de Martine Leroy-Rambaud, à partir du roman de Russel Banks « Un membre permanent de la famille », nous avons choisi de publier 4 textes cette semaine! Voici celui de  Eliane Angeli.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Photo: DP

J’en avais marre. Rien n’allait dans ma vie. Je voulais me remettre au surf, je voulais écrire un polar. Je me cherchais peut-être des prétextes pour me droguer, devenir alcoolo, prendre des grands airs dramatiques, drapée dans une dignité désabusée, vêtue de noir,  pull col roulé très cher et usé, pantalon de sport moulant, genre “geisha tueuse revenue de tout à la retraite”, avec des allures de Juliette Gréco.

J’ai décidé de m’isoler à la mer en plein hiver, dans une station balnéaire de merde, sordide au possible, avec un bar “Ouvert toute l’année”. J’imaginais deviser au PMU les soirs de match avec des rugbymen et des pêcheurs au repos et quelque beau surfeur mal rasé et renfrogné dont je réveillerais la libido au soir de sa jeunesse finissante…

J’ai commencé ma liste de bonnes résolutions sur la première page d’un carnet de moleskine noire.

 

 

Faire ses étirements et ses taos

Prendre des bains de mer glacés TOUS LES JOURS

Manger des légumes et de la salade

Manger du poisson 

Fumer des cigarillos longs à filtre ultra chers en sirotant du whisky

Récupérer un chat errant

Apprivoiser un corbeau blessé

MANGER DU POISSON

E.A.

Partager

Nullam leo Sed libero. adipiscing ut