La lettre de Jérôme Vaillant

Pendant tout le mois de décembre, les formateurs, écrivains, enseignants d’Aleph-Écriture vous proposent un choix de livres à offrir à votre voisin, votre soeur, votre famille, votre garagiste, bref, à qui vous voulez…

Cette semaine, le petit Jérôme écrit au Père Noël…

Par Jérôme Vaillant

Cher Père Noël,

Après tout, je suis totalement d’accord avec toi. Ceux qui nient ton existence, te moquent, voire dénigrent ceux qui savent que tu veilles sur nous ne sont que de vils aigris. Depuis ton refuge finlandais, tu approuves, tu hoches la tête et je suis certain que tu apporteras les livres ci-après aux personnes à qui je les destine.

Bises et hug à toi, barbu jovial et généreux. Alors, tu notes, voici les 5 premiers cadeaux de ma liste (le reste suivra, ne t’inquiète pas !).

Sur les chemins noirs (Sylvain Tesson) ? Un voyage initiatique et bouleversant à travers la France la plus profonde qui soit par un éclopé de génie, ça c’est pour un étudiant en grande école, qui a le nez sur son smartphone 23 heures sur 24.

Le Passage des Ombres (Arnaldur Indridason) ? Encore un polar noir, noir, noir, islandais, prenant, étrange et attachant, ça c’est pour un passager de la SNCF qui doit attendre son train longtemps, longtemps, longtemps.

Une Femme en contre-jour (Gaëlle Josse) ? Magnifique portrait de Vivian Maier, femme de l’ombre à New York et Chicago qui s’est révélée être une photographe prolifique et juste, devenant mondialement célèbre post-mortem, ça c’est pour un ami qui croit que son destin est déjà joué !

Moby Dick (Herman Melville) ? Non mais, Moby Dick, quoi !! Le roman qui peut vous rendre dingue, accro, ébahi par sa puissance de narration et son ampleur dramatique, ça c’est pour tous les participants aux ateliers d’écriture Aleph, parce que ce bouquin donne le feu aux plumes ;

Bonus : si vous parlez anglais, vous DEVEZ écouter sa lecture intégrale en podcast, chapitre par chapitre, sur le site http://www.mobydickbigread.com/ (les 135 chapitres et l’épilogue).

Face It ! (Debbie Harry), l’autobiographie attendue de la mythique chanteuse de Blondie, encore en anglais, mais hey, on est sex and drugs and rock and roll, ou pas, hmm ? Et ça, père Noël, c’est pour qui, c’est pour qui ? Bibi !

Jérôme

Partager

elit. Sed et, Praesent Praesent diam massa ut