Les recommandations de livres pour Noël d’Isabelle Rossignol

Les animateurs d’Aleph-écriture vous proposent tout le mois de décembre leurs choix de livres à offrir pour Noël. Aujourd’hui, les conseils de Isabelle Rossignol

À un adolescent passionné d’aventures et d’histoire. D’Afrique et de baleines aussi puisqu’elles occupent une bonne place dansle récit. « Le chant noir des baleines » de Nicolas Michel (éditions Talents hauts, 2018). Le roman a pour base un pan d’histoire dont on parle peu : le retour des tirailleurs Sénégalais chez eux après qu’ils se sont battus en France contre les Allemands. Ce retour s’est-il passé simplement ? Le livre le raconte au travers d’un adolescent singulier qui, un jour, découvre le corps d’un homme sur une plage. Il s’approche. La peau de l’homme est noire… Entre peur et curiosité, il tranche : il va aider cet homme. Qui est-il, d’où vient-il, où va-t-il ? Comme le lecteur, il va le découvrir.
C’est un roman palpitant et émouvant ; très, très bien écrit surtout.

À Alain André, créateur d’Aleph et adepte de vraie littérature. Ou aux autres animateurs d’Aleph. Ou à mes participants, tous sans exception : « Petite figurine en biscuit qui tourne sur elle-même dans sa boîte à musique » de Gaëlle Obiégly (Gallimard, collection L’arpenteur, 2000).

Le livre est ancien : an 2000, on se croit dans l’autre siècle. Sa prose ressemble d’ailleurs à l’autre siècle en ce qu’elle est exigeante et audacieuse, ce que la littérature recherchait à cette époque et que la belle collection de l’Arpenteur incarnait.

Gaëlle Obiégly n’oublie pas pour autant la sensibilité. Un récit dominé par le poétique et le sensible donc.

En un mot, un petit bijou.

Partager

felis commodo id at nunc consequat.