Le temps des maisons / Semaine 6 : Rose Lynn

En réponse à notre appel à écriture, » Et si moi, j’appelais », voici un texte et un collage de Rose Lynn

Et si je t’appelais, pour une fois, est-ce que tu entendrais ? La sonnerie et aussi  le message ? Est-ce que tu resterais figé, prostré, comme pour le retour  d’un être aimé…Est-ce que ta voix se briserait dans un sanglot, un bout d’espoir timide, d’une solitude enfin brisée…personne ne le sait …

Et si je vous appelais ? Est-ce qu’on arriverait à s’entendre ? de si loin mais d’amitié si près, je vous voyais par-dessus le mur du jardin, vous étiez seule, pourtant vous souriez, comme si quelque chose en vous de joyeux, vous tenait éveillée…et …je l’ai presque fait, la main tendue vers le combiné, puis le souffle est retombé et j’ai renoncé, un peu gêné…. Au bout du fil qui pourra nous repêcher ?

Et si moi-même je m’appelais …est-ce que j’arriverais à me comprendre ?  Voilà aujourd’hui je l’ai fait, pour me dire des mots doux, des gentillesses et des petits secrets…et vous l’avez-vous déjà fait ?

Et si on s’appelait ? Juste pour savoir comment je m’appelle !

libero. sed ultricies risus. Sed id, Donec