Livres à offrir ! Les recommandations de Marianne Jaeglé

Les animateurs d’Aleph-écriture vous proposent tout le mois de décembre leurs choix de livres à offrir pour Noël. Aujourd’hui, les conseils de Marianne Jaeglé

Aux amoureux des mots, ceux que l’histoire de la classe ouvrière intéresse : Distance entre le lieu de sa naissance et celui de sa mort : trois étages. ainsi que « Fils du feu »,du même auteur (Folio).

Pour le style époustouflant de Guy Boley, les étincelles de ses métaphores, mais aussi pour l’émotion éprouvée à la lecture de ses récits ; pour l’histoire bouleversante de Fils du feu, et le récit cocasse de Quand Dieu boxait; pour la tendresse qu’il éprouve à l’égard de ses personnages.

Distance entre le lieu de sa naissance et celui de sa mort : trois étages.

À toutes les filles qui ont une mère difficile à supporter, ou qui risquent un jour de devenir une mère difficile à supporter : « Une femme au téléphone », de Carole Fives (Folio).

Pour la peinture fine, effarante, hilarante de la relation mère-fille, de ses non-dits, de ses débordements, du questionnement infini qu’elle suscite.

« Je te donne autant d’histoires que tu veux, cent, mille, on va s’associer, tu veux bien ? Moi je m’en fiche de la gloire. Je vais te faire une banque à histoires « .

Pour ceux que l’Histoire passionne, qui ont assisté impuissants à la guerre en ex-Yougoslavie : « Commes si j’étais seul », de Marco Magini (Folio).

Pour découvrir un premier roman sans concession, qui interroge les choix que chacun fait et la responsabilité de tous dans les conflits européens.

Partager

vel, justo ultricies commodo consectetur ut Sed suscipit risus. odio