Noir c’est noir, écrire une nouvelle avec Annette Targowla

Depuis 1997, Annette Targowla anime pour Aleph de nombreux ateliers réguliers, stages sur la nouvelle, et cycles d’approfondissement. Du 1er au 3 avril elle animera le stage « Nouvelle Noire ».

Qu’est-ce qui fait qu’une fois un livre de Simenon entre nos mains, il nous est impossible de le lâcher ? Peut-être parce que le portrait des personnages, entourés du mystère de ce qu’ils taisent suscite en nous une curiosité irrépressible.

Le roman noir est avant tout un formidable miroir de la psyché humaine. Au moment où Maigret est à l’affiche dans les salles de cinéma, c’est à la construction d’une nouvelle noire que nous convie Annette Targowla. Elle qui a animé de nombreux stages pour mener les participants jusqu’à la constitution d’un recueil, nous propose cette fois d’entrer dans les mobiles des personnages, afin d’éprouver et reconstituer une expérience humaine en « condensant en quelques pages l’histoire d’un personnage qui pourra être amené aux bords toujours possibles du crime ». Il s’agit de mettre en place une atmosphère, étoffer les situations, les composer jusqu’au climax qui précède la chute.

Les façons d’écrire une nouvelle noire sont infinies, de Marc Villard à Simenon en passant par Zola et Didier Daeninckx. Quelle est la vôtre ?

Partager