Résultats du concours européen de Flash Fiction EACWP – 1er tour !

Flash-Fiction EACWP Contest: découvrez les textes des gagnants francophones !
Jusqu’au 1er mars, l’EACWP organisait un concours de fiction flash de 100 mots maximum (titre non inclus). Cette fiction devait se situer en Europe; une initiative visant à promouvoir et à encourager la création littéraire en Europe, en rassemblant les écrivants et écrivains européens autour d’une même compétition.
Et les 3 gagnants du 1er tour, sont
1er prix : Shirley Leong Ho

6 m2 d’amour

Décembre 1992 à Vilnius. Une pièce, deux mètres sur trois avec fenêtre donnant sur la lune. Une porte close, loquet intérieur et cadenas extérieur accroché à une chaîne. Draps froissés, robinet qui goutte, deux mégots à peine éteints, la cellule est désertée, précipitamment. Les cliquetis de la chaîne résonnent encore dans l’escalier de service. Les pas aussi, recouverts par d’autres, despotiques. Cadenas forcé, porte ébranlée, ampoule allumée, lieux inspectés. Peu à voir. Du rouge sur un mégot, odeur de plaisir flottant encore. Le jeune homme aux lèvres badigeonnées de rouge passion, rêve de ne plus avoir à fuir. L’amant aussi.

 

2ème prix : Susan Clot

L’amour au rendez-vous

Gabriel ramassa le bout de papier, eut l’intention d’interpeller celui qui l’avait laissé tomber, de le lui rendre. Trop tard. Le train pour Strasbourg arriva et l’homme s’y engouffra. Gabriel déplia le papier, découvrit un petit mot sibyllin : «Mon amour t’attend à la cathédrale à 18h».  Gabriel s’y rendit en voyeur, jaloux de celui à qui ce mot fut adressé, avide de flairer l’amour, même l’amour qui ne lui était pas destiné… lui que ne connaissait que la misère de la solitude. Le Requiem de Mozart remplissait les lieux. Un sentiment inconnu l’envahit, un sentiment de paix et de communion.

3ème prix : Dominique Lebrun

Fin  de course

Cent maux, cent mots pour les dire, songeait le lieutenant Rimbaud en découvrant le cadavre de l’éthiopien : passage des frontières, mers hostiles, contrées inconnues, bivouacs d’infortune, faim, froid, peur, espoir toujours, camp de la honte au bout de la terre, aux portes d’Albion, survie, espoir encore, camions,  trains, vecteurs de rêves, défendre son rêve, rivalité, haine, rixe… C’est un bout de zone industrielle où suinte un  caniveau… « Il dort dans le soleil, la main sur sa  poitrine, tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit ».  Parti sans mot dire, sans maudire, recalé à Calais…

Crédits photographiques: Nan Goldin: Misty doing her make up, Paris 1991.

felis ut id consequat. ut pulvinar quis,