Vos textes à partir de « Charlotte » de David Foenkinos – MA.Depagneux

IMG_9392
Crédits photographiques: DP

Cette semaine, voici sept textes, dont certains écrits en atelier, répondant à la consigne de Sylvie Néron-Bancel, à partir de « Charlotte », de David Foenkinos.  Voici celui de Marie-Annick Depagneux.

Désiré

Je lui ai donné rendez-vous, rue du Cherche Midi.

Nous y avons nos habitudes au café du Sud.

Benjamin m’attend devant un verre de bière, barbe naissante, veste en cuir craquelé et chèche en coton.

Baiser sur les lèvres.

Jamais de grandes effusions en public.

J’allais lui annoncer que j’attendais un enfant de lui.

Pas le temps.

Il me dit, gêné, que sa femme est enceinte de trois mois.

Un garçon.

Ils n’y croyaient plus.

Dix ans qu’ils sont mariés.

Lors de notre dernière nuit ensemble, Benjamin m’avait juré qu’il la quittait.

Et nous avions fait l’amour jusqu’à l’épuisement dans un hôtel de charme, à Saint-Rémy de Provence, fenêtres grandes ouvertes.

Aujourd’hui, il m’offre un lot de consolation.

Je serai la marraine.

Il me montre la première échographie du bébé en gestation.

– Comment l’appelleront-ils ?

– Désiré ?

Il a acheté le livre de Laurence Pernoud « J’attends un bébé ».

Nous le feuilletons ensemble.

Je ne vois que les titres déformés à travers mes larmes.

J’ai tellement envie de lui parler du nôtre.

Un autre petit gars en puissance.

Son téléphone sonne.

Il doit partir.

Ne rien lui dire, jamais.

Pas encore né et déjà à moitié orphelin.

Marie-Annick Depagneux

Partager

dolor. diam massa tristique libero consequat. ut