100 destins de femmes extraordinaires

Histoires du soir pour filles rebelles (Good Night Stories for Rebel Girl). Éditions Les Arènes

Le livre qui apprend aux petites filles à oser rêver en grand

Lasses de voir des stéréotypes de femmes coloniser les livres pour enfants et adolescents, Franscesca Cavallo et Elena Favilli ont décidé de proposer, en lieu et place du traditionnel conte de fée, le portrait de 100 femmes extraordinaires. Après le succès retentissant de leur premier opus, dans le monde entier, le second tome est paru en France début 2018.

Il était une fois, deux entrepreneuses italiennes qui avaient décidé de partir vivre en Californie pour se lancer dans des projets autour de la pédagogie de l’enfant. Elles s’appelaient Elena Favilli et Francesca Cavallo. Quatre ans plus tard, les deux femmes réussissent à créer douze applications pédagogiques pour Smartphone, publier six livres, et fabriquer une trousse à outils permettant à des communautés défavorisées de construire des terrains de jeux.

Mais voici qu’un jour, suite à la publication d’un de ses articles sur le règne du sexisme dans l’industrie de la haute technologie, Elena Favilli reçoit quantité de messages misogynes via les réseaux sociaux. Elle ne  s’attendait pas à une attaque d’une telle ampleur et fut blessée par ces mots surgis de claviers guerriers. Déterminées à ne pas se laisser faire, Elena et Francesca unissent alors leurs forces pour réagir. Pas question de laisser à ces tristes sires le champ libre.

Pour transmettre aux petites filles ce qu’elles avaient appris, c’est-à-dire que tout est vraiment possible, elles rêvent alors d’un livre qui permettrait aux jeunes lectrices de découvrir les femmes des générations précédentes. Des femmes qui ont réussi, d’une façon ou d’une autre, malgré les obstacles et les tenants de notre société patriarcale.

La nouvelle de leur projet fait le tour de la planète et reçoit un tel écho qu’un grand nombre de personnes puisent dans leurs deniers pour y participer. En peu de temps, Elena et Francesca reçoivent des dons de plus de 70 pays pour financer la réalisation de leur livre : “Contes pour petites filles rebelles”. Jamais dans l’histoire il n’y eut un livre qui ait reçu autant de financement participatif (plus d’un million de dollars).

Quand le livre sort enfin, il est tellement bien réalisé que même les mères des petites filles prennent plaisir à le lire. Au détour de ces pages, elles découvrent les destins de cent femmes extraordinaires, chacun assorti d’un portrait original, assorti d’une phrase d’inspiration.

Les 100 destins racontés de ces femmes extraordinaires illustrées par les meilleures illustratrices du monde entier, forment un nouveau conte de fées pour les petites filles d’aujourd’hui. Ils prouvent que souvent, les contes de fées deviennent réalité, mais que la réalité est souvent plus intéressante que la fiction pour grandir dans un monde où une petite fille n’est pas un personnage de seconde zone ou qui doit être sauvée par un prince ou un roi, mais qu’elle peut se sauver elle-même, si elle a des de bonnes idées, du courage, et qu’elle croit en ses rêves et en sa capacité à les réaliser.

Le deuxième volet de ce livre féministe est sorti en début d’année. Les deux fondatrices travaillent à présent à la réalisation d’un nouveau projet ambitieux. Après la traduction de ces deux livres en 30 langues, Elena et Francessa veulent désormais que ces oeuvres puissent trouver leur place au coeur de la bibliothèque de chaque petite fille pour que des générations entières découvrent le vrai potentiel du “deuxième sexe”, dont Frida Kahlo, Amelia Earhart, et Malala Yousafzai notamment font toutes partie.

Si cet immense succès marque un tournant pour le « livre jeunesse », que souhaiter d’autre si ce n’est qu’il ne parvienne entre les mains des petits garçons aussi !

Hannah Memmott

Histoires du soir pour filles rebelles

Partager

mattis neque. velit, mi, ut adipiscing Donec dolor. Phasellus venenatis, elit. Nullam