Breather réinvente « une chambre à soi »

Image2
Breather

L’idée chère à Virginia Woolf, celle d’avoir « Une chambre à soi », croise les préoccupations des nouveaux professionnels d’aujourd’hui, startupers ou auto-entrepreneurs, qui au delà des réunions à Starbucks, cherchent désespérément un endroit privé et calme, pour travailler.

Pas étonnant donc que ce soit un jeune écrivain américain, Julien Smith, qui ait eu l’idée de lancer une application regroupant les pièces disponibles dans son quartier à New-York sur le mode Air B & B.

L’application Breather permet ainsi de louer un espace de travail ou de détente pour une heure ou plus. Elle est aujourd’hui présente dans 5 villes : Montréal, San Francisco, Ottawa, New York et Boston. La start-up cherche à importer le concept à Paris.

Image1

D.P.

Partager

id, Lorem commodo dolor. vel, quis, venenatis, ipsum dolor id suscipit