Kjell Westö « Nos souvenirs sont des fragments de rêves »

Kjell Westö est un écrivain Finlandais qui écrit en Suédois. Dans ce pays tout juste centenaire qui ne compte que 5 millions d’habitants, les deux langues cohabitent souvent, et parfois en littérature. Kjell Westö est traduit en quinze langues et lauréat de nombreux prix. Trois de ses romans ont été traduits aux éditions Gaïa : Les Sept Livres de Helsingfors (2008), Mirage finlandais (Autrement, 2016). Le troisième: Nos souvenirs sont des fragments de rêves (Autrement, 2018) brosse un portrait d’écrivain à la recherche du roman de sa vie, en y mêlant une réflexion sur ce qui sépare les classes sociales.

Romancier prolixe, Kjell Westö raconte en 600 pages dans ce dernier roman paru en janvier, une histoire d’amour née dans l’enfance, en y dessinant ses répercutions à l’âge adulte.

Des années 60 à aujourd’hui, l’Histoire récente sert de toile de fond à celle de la relation amoureuse entre un garçon issu d’un milieu modeste, et Stella, issue d’une dynastie d’entrepreneurs. L’amitié est aussi présente à travers le groupe de cinq amis qui entoure le narrateur, et en particulier à travers le personnage du frère de Stella, Alex, l’ami aimé/haï, spéculateur, insensible, séduisant et irrésistible.

Ainsi, le portrait de Stella, la femme aimée, s’imbrique délicatement avec celui du narrateur, qui de petits boulots en postes d’enseignants devient au fil du temps écrivain à succès, pour se découvrir en train d’écrire le roman que nous lisons…

Lutte des classes, crise économique, crise politique restent en arrière plan sans jamais empiéter sur le propos du livre : comment devient-on ce que l’on est ?

Un passionnant roman d’apprentissage, dans l’atmosphère dorée de l’île de Drumsö et la géométrie d’Helsinki saisie sous le soleil trouble de l’été Finlandais.

DP

La première page :

Partager

neque. risus. quis, tempus Praesent dolor sit