L’invention des ateliers d’écriture en France

Un peu d’histoire… pour situer la création des ateliers d’écriture en France

Dans notre rubrique « La Bibliothèque d’Aleph ». Ses enseignants, son histoire.

Isabelle Rossignol, écrivain et formatrice, responsable pédagogique des ateliers à distance Aleph-Écriture, a fait paraître plusieurs romans aux Éditions du Rouergue et chez Joëlle Losfeld.

En 1995, elle est la première étudiante à consacrer sa thèse aux ateliers d’écriture français. Réécrite, la thèse est publiée par les éditions L’Harmattan en 1997 sous le titre : L’invention des ateliers d’écriture. Analyse comparative de quelques courants-clés.


Elle présente la genèse des ateliers : le surréalisme et le nouveau roman, les courants de la pédagogie nouvelle, mai 68, l’Oulipo.

Elle analyse les différents courants proposant une pratique construite des ateliers : les spontanéistes du CICLOP, les formalistes universitaires purs et durs, les ateliers d’expression littéraire (Elisabeth Bing), les ateliers orientés vers les techniques et la création littéraire (Aleph). Elle confronte leurs pratiques, à partir de l’analyse comparative de séances types : propositions, retours, place des techniques, progression.

Un éclairage par le fond, pour comprendre. Une façon, aussi, de mieux savoir où vous mettez les pieds en vous inscrivant à un atelier d’écriture.

Contact bouquinerie : am.machat@aleph-ecriture.fr

Partager

leo. neque. Praesent non ipsum ut suscipit vel, elementum odio quis, justo