Le temps des maisons / semaine 2 : Jean-Claude Compan

En réponse à notre appel à écriture, «Les trésors enfouis de la maison», un texte de Jean-Claude Compan.

Dans la maison de poupées, les meubles ne sont pas grands, si bien que le Petit Poucet pourrait s’y prendre pour un géant. Au fond du jardin ombragé, de petites filles en robe à smocks, boivent un thé imaginaire. Les tasses d’une dînette en porcelaine montrent un décor de fleurs anglais. Les mignonnes prennent des airs de comtesses, faisant une cure à Ax-les-Thermes. Les feuilles de platanes se transforment en napperons, des fragments d’écorce font office de gâteaux secs, et de petits cailloux remplacent les morceaux de sucre. Elles partagent des anecdotes sur leurs enfants de celluloïd : Toutes ces bêtises, sans arrêt, Ma Chère, ils me font vivre un enfer. Mais le chien de la famille vient, comme dans un jeu de quilles, semer dans cet arrangement enfantin, un chaos bien malvenu. Fin de l’après-midi, c’est l’heure du bain.

Partager

suscipit quis et, id elit. felis facilisis sem, vel, elit. odio pulvinar