Le temps des maisons / Semaine 8 : Isabelle Huault Restif

En réponse à notre appel à écriture, « À table », voici un texte et une photographie dIsabelle Huault Restif

Le poulet est au menu du dimanche une fois par mois (grosso modo). Rapide et facile à cuisiner, Il contente tout le monde d’aile ou de cuisse, sans oublier les inconditionnels du blanc. La palme d’or revient au poulet de Sylvia élevé en plein air à la Mancellière, que l’on prépare à l’étuvée dans la cocotte Römertopf. Badigeonné à l’huile, au thym et romarin, arrosé d’un verre de bouillon, enfourné et hop ! le tour est joué. On succule dès le couvercle soulevé à la vue du juteux de la chair sous la croûte brunie.

 « Et… ? » Jamais déçus ! Onctueux et ferme à l’envi, émoustillés à la première bouchée.

En garniture, frites maison à l’unanimité et premier prix à la patate bintje au parfait rendu croustillant et moelleux.

Ce midi, on le savoure avec les haricots mange- tout du panier maraîcher, cuit à la vapeur et floconné de persil, faire plus serait insulter.

« Un St Amour avec çà, pas mal ? ». On trinque « À la volaille ! »

Et on rit (un peu jaune) de la rencontre insolite des trois cyclistes écussonnés sur la petite route du bocage, au retour à vélo de la ferme : « papiers, s’il vous plait…et le poulet, on peut le voir ? »

10 Mai 2020

tristique tempus eleifend sem, eget et, Praesent lectus quis