Le temps des maisons / Semaine 8 : Virginie Legrand

En réponse à notre appel à écriture, « À table », voici un texte et une photographie de Virginie Legrand

J’abhorre cuisiner. J’adore manger. Désastreuse cuisinière (je n’ai jamais réussi un crumble quand ma soeur réalisait profiteroles, vacherin et ile flottante dignes d’un étoilé), mon plat préféré est la tartine de pain grillée, beurrée. J’ai envoyé alors aux oubliettes le guide de Ginette depuis belle lurette.

Je la choisis épaisse, à croûte fine et grise recouverte de farine qui craquelle.

L’art de bien la griller impose le vieux grill-pain de ma grand-mère, un côté après l’autre, vigilance extrême, jusqu’à ce qu’elle soit légèrement dorée, brunie, croustillante dessus et dessous, moelleuse à l’intérieur. Etalez ensuite le beurre. Salé, aux cristaux de sel. Attendre qu’il fonde, pour en repasser une autre couche. L’assortir d’un café noir ou d’un Côtes du Rhône selon l’heure. Croquez!

Le beurre dégouline, la mie se déchire, s’étire, tendre, tiède.

Simple délice.

J’en prépare une chaque matin, juste pour moi, et m’installe avec Nicolas (Demorand) le temps d’un 7/9 voluptueux.

Virginie Legrand

Aenean adipiscing ipsum non sem, amet, eget