Vos textes à partir de « Jacob, Jacob », de Valérie Zénatti – C. Krim

11414482_1000004383345606_2053287186_n
Photo: Hervé Couton

Cette semaine, voici les quatre autres textes en réponse à la proposition d’écriture d’Arlette MONDON-NEYCENSAS  autour du roman de Valérie Zénatti: « Jacob, Jacob » (Éditions de l’Olivier, 2014). Voici celui de Channez KRIM. 

Et si

Et s’il avait quitté son pays en même temps que nous, il aurait peut être dû changer de travail, ne plus occuper un poste à responsabilité, il aurait peut-être attendu plusieurs années pour avoir la nationalité française, il aurait peut être dû accepter de ne pas retourner dans son pays pendant les années noires, il aurait peut être dû revendre l’appartement qu’il possédait là-bas pour investir ici, il aurait sûrement essayé de se reconstruire une vie ici, il aurait sûrement rencontré de nouvelles personnes, compatriotes ou pas, qui seraient devenus des amis, il aurait sûrement gardé au fond de son cœur le regret d’être parti, il aurait sûrement préservé les liens avec sa famille et ses amis restés là-bas, il aurait sûrement répété qu’il y retournerait plus tard quand la situation se serait calmée mais elle ne se calme pas, il aurait sûrement fini par s’adapter ici ou bien il n’y serait peut être jamais arrivé.

C.K.

Partager

non at ut accumsan Aenean elementum quis dolor pulvinar massa lectus dolor.