Après les Inédits: rencontre avec Patrick Goujon à Angers

patrick goujonAntoinette Bois de Chesne, la médiatrice de la rencontre nous présente la vidéo qui a été réalisée à l’occasion des Inédits d’Aleph en partenariat avec la résidence d’auteur de la ville d’Angers

Avant la rencontre, on lit les livres de l’écrivain – tous – on se voit, on parle, on échange. Beaucoup. Patrick envoie ses textes inédits. Savourer le privilège de les découvrir, d’accueillir de plein fouet l’énergie verbale qui circule dans ses phrases. Avant la rencontre, les quelques heures de l’après-midi qui précèdent, le trac est terrible, horrible. On se demande bien pourquoi on fait ça, de la « médiation littéraire ». Pourquoi on ne garderait pas  toute cette richesse pour écrire un papier par exemple. Ou simplement écrire à l’auteur. Au lieu de.
Au lieu de tenter cette exercice périlleux du fil tendu en navette entre l’auteur, le public, ses textes, les questions.  Au début de la rencontre ça tremble encore. Et puis d’un coup, on est juste là, dans le vif des mots et de la langue.

Visionnez la vidéo ici: Rencontre avec Patrick Goujon

Pour vous y retrouver un peu, un filage sur les temps de lecture :

11’52 : lecture extrait du roman jeunesse « Sous silence » – 29’53/33′ : inédit « Intérieur jour »

49’47 : présentation de l’inédit écrit en collaboration avec une compagnie chorégraphique sur le thème « rétention » – 53’35/ 1’01’20 : lecture d’extraits de cet inédit.

Plus d’information et de textes de Patrick Goujon ainsi que des productions des ateliers qu’il a mené à Angers sur le blog de la résidence:  http://residenceangers2013.wordpress.com/ateliers-decriture/0-impossibilite-du-reel/

Partager

ut Phasellus mattis non leo leo.