Résidence d’écriture à Biarritz. Lundi : « Toutes les nuits sont belles, surtout celles où je ne dors pas », Sylvie Neron-Bancel

La 2ème résidence de formateurs d’Aleph s’est déroulée du lundi 10 au vendredi 14 février sur la côte basque. Au programme, ateliers le matin, écriture personnelle puis réflexion pédagogique l’après-midi. L’Inventoire publie chaque jour de la semaine un texte écrit lors de ces ateliers.

Lundi, premier jour. Ils se sont donnés rendez-vous pour écrire ensemble à partir d’une proposition inspirée d’Edouard Levé.

Texte de Sylvie Neron-Bancel.

« Toutes les nuits sont belles, surtout celles où je ne dors pas »

Photos Marie-Pascale Lescot

amet, felis porta. mi, et, felis