Comment devenir écrivain ?

L’engouement actuel pour les ateliers d’écriture et les masters de création littéraire nous pousse à aborder cette question complexe.
Nous avons donc demandé au fondateur et directeur pédagogique d’Aleph-Écriture, Alain André, de nous donner son avis. Il nous a répondu sous forme de liste ou 13 étapes. Texte que le futur écrivain pourrait accrocher au-dessus de sa table de travail pour s’en nourrir aux différentes phases de son manuscrit !


1 – Osez écrire

Comme écrire procède du rêve et du fantasme, l’inhibition peut se trouver au rendez-vous. Allez au-delà, ayez le culot de vivre et d’écrire.

2 – Écrivez à partir de votre expérience

Ne craignez pas l’impudeur. Prenez des risques. Chevauchez le dragon.

3 – Trouvez-vous des lecteurs.

Écrivez avec les autres. Suivez des ateliers d’écriture. Trouvez-vous des amis favorables.

4 – Lisez les bons auteurs – les autres aussi.

Pour le plaisir et pour comprendre comment c’est fait.

5 – Recourez aux contraintes (oulipiennes ou non).

Utilisez-les pour vous surprendre et pour dépasser les moments de panne.

6 – Organisez-vous.

Ayez votre chambre d’écriture, vos refuges. Repérez vos rythmes personnels. Protégez votre temps.

7 – N’attendez pas l’inspiration.

Écrivez régulièrement, même quand ça résiste. Travaillez.

8 – Trouvez l’énergie, visez la cible.

Creusez dans vos passions, vos hontes, vos obsessions. Dépliez votre voix, puis travaillez-la, jusqu’à la plus infime virgule.

9 – Apprivoisez la composition d’ouvrage.

Devenez un spécialiste de la germination, de l’idée première aux relectures rédactionnelles.

10 – Écrivez vraiment, ne rédigez pas.

Ne vous imitez pas vous-même. Ne recourez aux genres établis que pour apprendre.

11 – Soyez humble et orgueilleux à la fois.

Vous écrivez après beaucoup d’autres, en grimpant sur leurs épaules. Mais tout (re)commence avec vous.

12 – Sachez à quel sacrifice vous êtes prêt.

La pureté, le temps ou l’argent ? Si vous ne faites aucun compromis, vous n’aurez rien.

13 – Visez le lecteur inconnu avec circonspection.

Assistez à des lectures, à des rencontres. Envoyez vos textes à des revues, à des concours. Étudiez les collections où vous rêvez d’être publié. N’arrosez pas les éditeurs. N’oubliez pas : l’écriture est ce qu’il y a de meilleur dans l’écriture.

Voilà !

Partager